Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Make your life lighter... (sleeve, bypass)

...ce slogan se veut porteur d'espoir pour toutes les personnes qui souffrent dans leur corps. Il signifie qu'il ne tient qu'à vous de rendre votre vie plus légère et lumineuse ! Perdre du poids demande énormément de courage et implique des décisions difficiles, la chirurgie pourrait-elle être votre chance de vous libérer de ce corps qui vous gâche la vie ?

Parcours sleeve (partie 19) : l'opération

Coucou tout le monde !

Bon ben voilà, c'est fait. J'ai été sleevée le jeudi 26 juin 2014. Je suis rentrée à la clinique la veille, et je suis sortie hier matin le dimanche 29 juin.

L'opération s'est bien passée, aucun souci particulier, je suis partie au bloc le jeudi vers 10h, l'opération a duré à peu près 2h.
J'ai passé la journée + une nuit en chambre aux soins intensifs (merci les réveils de contrôle toutes les 2h, tension, glycémie, saturation, rythme cardiaque, avec le brassard pour la tension qui se gonflait toutes les 20min), j'ai pas énormément dormi mais j'étais pas très fatiguée, l'équipe de nuit a été assez sympa ^^

Pas beaucoup de douleurs en remontant de la salle de réveil (les premières heures j'avais noté 4/10 sur l'échelle de la douleur, mais c'était seulement les gaz de la coelio qui me faisaient mal dans l'abdomen, et ça a diminué tout au long de la nuit). J'avais un anti douleur dans la perfusion (perfusion pour l'alimentation, l'insuline et l'anti-douleur, pas de morphine).

J'ai pas eu le droit de boire avant le TOGD (merci le brumisateur qui m'a sauvée la vie en me permettant de m'humidifier la bouche qui était sèche comme du carton).

Le premier jour dans l'après-midi (juste après l'opération) a été un peu difficile parce que j'avais très très envie de faire pipi et que j'y arrivais pas au bassin (parce que les gaz m'embêtaient et que ça me bloquait, essentiellement). Au final j'ai eu le droit de me lever pour aller sur la "chaise percée", pas de vertiges ni rien ça a été, assez mal au ventre en me levant et m'asseyant. 

TOGD prévu le lendemain (vendredi) matin, j'appréhendais un peu parce que le liquide de contraste comme "premier repas" ... ça a été effectivement désagréable, le liquide ressemblait à un sirop anisé hyper épais et hyper fort, je me suis sentie ballonnée et nauséeuse toute la matinée. 

Déjà ce jour (lendemain de l'opération) j'ai pu me lever pour retourner faire pipi et faire une petite toilette à la bassine, enfiler une blouse propre. 

A partir du TOGD j'ai pu commencer à boire un peu d'eau, prudemment à la bouteille ça ne m'a posé aucun souci. Les sensations sont étranges, je "ressens" mon estomac et il y a beaucoup de gaz/bulles, mais pas vraiment de douleur. Ça tire seulement un peu.
On m'a changé les pansements avant de me redescendre dans ma chambre, j'ai 4 petites cicatrices avec fils résorbables, elles sont très belles et deviendront très vite invisibles à mon avis.

Le soir j'ai pu commencer à manger un peu, quelques cuillères à café de soupe (bon faut dire, la soupe d'hôpital c'est pas très motivant) et quelques cuillères à café de yaourt nature. J'ai passé les jours suivants à alterner entre micro repas et micro siestes entre deux contrôles d'infirmières ou visites de la famille.

J'ai commencé à avoir des gaz et aller à la selle (pardon pour les détails) le surlendemain, ce qui a bien diminué les douleurs dues aux gaz de la coelioscopie.

Je suis rentrée dimanche matin en taxi après avoir enlevé mes pansements (les plaies sont à l'air libre) et pris une douche (ENFIN), la réalimentation se passe bien, entre yaourts et soupes.

Je suis au semi-liquide (soupe épaisse) pendant un mois, puis haché pendant 10 jours, après je peux repasser aux morceaux. J'ai des piqûres à faire contre la phlébite pendant 10 jours, une piqûre de vitamines par trimestre à vie. Chaque jour un Inexium pour l'acidité de l'estomac, 3 gélules d'un truc pour la vésicule, 1 gélule de vitamines et compléments et une à deux boissons hyperprotéinées par jour. Et pour la douleur, un doliprane 1000 toutes les 6 à 10h suffit amplement. J'ai aucun souci pour avaler les cachets avec un peu d'eau.

Voilà pour les nouvelles !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article