Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Make your life lighter... (sleeve, bypass)

...ce slogan se veut porteur d'espoir pour toutes les personnes qui souffrent dans leur corps. Il signifie qu'il ne tient qu'à vous de rendre votre vie plus légère et lumineuse ! Perdre du poids demande énormément de courage et implique des décisions difficiles, la chirurgie pourrait-elle être votre chance de vous libérer de ce corps qui vous gâche la vie ?

Parcours pré-bypass (partie 2) : Polygraphie, diabète et résultats d'analyses

Polygraphie
Polygraphie

Coucou à tous !

Ces deux dernières semaines ont été plutôt chargées, médicalement parlant. J'ai revu plusieurs fois la généraliste que j'avais consultée pour ce premier RDV et effectué toute une batterie d'analyses et d'examens.

Tout d'abord, ce qu'on appelle une polygraphie. C'est un examen préliminaire de dépistage des apnées du sommeil (moins poussée et pointue qu'une polysomnographie, c'est pour avoir une première idée avant d'envisager la polysomnographie). Le médecin m'a prêté un appareil de mesure muni de divers capteurs (un pour mesurer le flux sanguin, à fixer à un doigt, 4 électrodes pour mesurer le mouvement thoracique à coller sur le ventre et les côtes, un masque pour mesurer le flux d'air, et un capteur de mouvement pour évaluer la position et un micro pour mesurer le niveau sonore) que j'ai dû porter pour une nuit à la maison.

Les résultats sont arrivés hier, absolument ahurissants : je n'ai plus d'apnées du sommeil.
Je suis allée à ce premier rendez-vous persuadée que j'en faisais, car les symptomes étaient clairement présents : maux de tête au réveil, grande fatigue H24, réveils nocturnes en pleine suffocation, somnolence et endormissements en journée... Et pourtant, les résultats sont négatifs. Je partais de 34 apnées obstructives par heure, avant mon opération. Je suis rendue à 4 mini hypoapnées (quand le souffle se réduit sans se couper totalement) par heure aujourd'hui, et seulement aux changements de position (ce qui est une valeur totalement normale pour une personne n'ayant pas de problème).


Elle m'a dit que c'était peut-être dû à l'angoisse et au stress (mais peut-on être stressé quand on est profondément endormi ?!), j'y crois à moitié car les réveils nocturnes et les suffocations sont exactement les mêmes que lorsque je faisais des apnées obstructives. Ca reste donc à surveiller, si les symptomes ne disparaissent pas dans les mois qui suivront l'équilibre du diabète, je demanderai quand même à voir un pneumologue pour effectuer une polysomnographie en milieu hospitalier. Pour être sûre. Même si je fais confiance à cette généraliste, je connais relativement bien mon corps et ses réactions.

Les analyses de sang sont revenues également. Mauvaises en ce qui concerne le diabète (évidemment, ça n'étonne personne et je m'en doutais avant même de faire la prise de sang) avec une hémoglobine glyquée à 9,3% (pour une femme diabétique de mon âge, on exige qu'elle soit autour de 6% au maximum). Je sais qu'avant mon opération, le maximum que j'ai atteint a été 11,4%. Et une glycémie à jeun à 2,22mo/L (là encore, on considère une personne normale quand elle est entre 0,70 et 1,10 et en pré-diabète jusqu'à 1,30), donc un nouveau traitement a été commencé et RDV pris avec une endocrinologue pour la fin du mois et le cardiologue 15 jours après pour simple bilan de contrôle. Rien de dramatique, mais il faut absolument équilibrer, et je le sais bien.

 

Polygraphie



Un tout petit chouille de choléstérol et triglycérides (mais vraiment un poil au dessus de la limite), et ça s'équilibrera tout seul ces prochaines semaines sans le moindre doute. Je sais très bien que je sors d'une longue période de vie parsemée de stress et d'inquiétudes qui ont un peu mis à mal mes habitudes alimentaires (ainsi que les mauvaises habitudes de cuisine de notre "vie de couple" qui étaient catastrophiques et sur lesquelles je n'avais absolument aucune incidence ni aucun recours). 

Une petite carence en vitamine D (comme tout le monde, paraît-il) et en acides foliques de moindre incidence également (un complément alimentaire à prendre chaque jour pendant un mois + une ampoule par mois pendant 3 mois). 

Les tests de dépistage sont tous revenus négatifs (VIH, hépatites clamydia...etc.) ainsi que la recherche d'infections. De manière générale, mis à part le diabète, je suis en bonne santé et mes taux sont bons à tous les égards.

J'ai revu le médecin environ tous les 3 jours pour adapter le traîtement et suivre ma tolérance (un peu compliqué avec la metphormine qui me donne nausées et maux de ventre. Mais c'est normal au début du traîtement...). Il faut savoir également que je suis bénéficiaire de la CMU et de la CMU-C, donc je n'ai aucun argent à donner ni même à avancer pour les RDV chez le médecin, ce qui nous permet une certaine liberté dans le suivi.

J'ai également eu droit à une ordonnance pour de l'homéopatie à base de passiflore pour retrouver un peu de calme et de sérénité, surtout le soir pour réussir à m'endormir (je fais des gardes d'enfant en ce moment et le réveil sonne à 5h55. Autant vous dire que c'est assez horrible quand je n'ai pas réussi à m'endormir avant 3-4h.) C'est remboursé, alors pourquoi pas essayer ? Ca fait plus de 15 ans que je lutte contre un sommeil peu réparateur et des insomnies récurrentes, et je supporte mal les calmants/somnifères qui me donnent de méchantes "gueule de bois" au moment du réveil, alors... toute tentative d'aide sera la bienvenue.

En tout cas je sens que je suis dans de bonnes mains. La médecin a même appelé le secrétariat de l'endocrinologue pour essayer de faire bouger les choses et m'avoir un RDV plus tôt que celui qui m'a été donné.
Je la revois mardi, à la fois pour parler du traitement et pour un examen gynécologique (contrôle du stérilet qui m'a été posé en 2016). Je ne suis pas sûre d'aimer l'idée de voir la même personne comme généraliste et comme gynéco, surtout qu'à la base je suis plus en confiance avec un gynécologue homme (j'ai toujours eu l'impression que les femmes avaient plus tendance à juger les autres femmes. C'est peut-être un à priori, mais c'est ce que j'ai ressenti plusieurs fois) donc on verra comment ça se passe, mais si je ne suis pas à l'aise je chercherai un gynécologue privé en ville. 


Voilà pour les nouvelles, à suivre très bientôt !

 

Plateau d'oranges sanguines
Image trouvée sur Pinterest : https://pin.it/hok4mr6s5astqr

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Coucou Mary,
Eh bien! Quelle batterie d'examens! J'ignorais que tu as du diabete et l'apnee du sommeil.
De l'apnee du nsommeil, j'en ai aussi et suis appareillee. Je dois aussi subir des examens: mammographie, radio du 'dos et hanches pour mes douleurs et echographie.
Bisous
Répondre